Mai 11

A la UNE

LES INSOUMIS place STALINGRAD à PARIS le 5 JUIN

tract 5juinNous sommes plus de 103 000 à soutenir la candidature de J. L. Mélenchon qui est crédité de plus de 12% d’intentions de vote !  Plus de 1000 groupes d’appui se sont constitués  !

Le PG 73 soutient activement cette démarche et sera présent à Paris le 5 juin.

Un car est prévu au départ d’Annecy qui s’arrêtera vers 5 h 30 à CHAMBERY pour prendre les insoumis savoyards. Ce car sera financé par les dons versés à l’Association de Financement de la Campagne Présidentielle JLM2017

Que vous souhaitiez aider au financement (1) ou participer à cette belle mobilisation, copier le lien ci-dessous et rendez vous sur : https://dons.jlm2017.fr/produit/car-dannecy-pour-le-5-juin/

Tarif réduit pour les personnes n’ayant pas la possibilité de payer cette somme (financement participatif)

(1) Vous pouvez soutenir cette action en versant une participation qui ouvre droit à déduction fiscale de 66%, conformément à la loi  : un don en chèque de 50 € ne vous coûtera que 17 €

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=959

Oct 17

CHAMBERY 23 Octobre,Réunion publique du Rassemblement

Réunion publique - Chambéry A5 vweb1

Réunion publique - Chambéry A5 vweb2

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=926

Oct 17

Tract PG 73: LA COLERE EST LEGITIME

FACE AUX VIOLENCES PATRONALES definitif

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=930

Juil 15

Elections régionales: Déclaration Front de Gauche de Savoie

Déclaration FdG 73

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=896

Juil 02

Lancement du rassemblement en vue des élections régionales

logo PG ARA

 

COMMUNIQUE du PARTI DE GAUCHE

Elections régionales 2015 – Rhône Alpes Auvergne

 

Feu vert au rassemblement, place aux citoyens !

 

Le Parti de Gauche Rhône-Alpes Auvergne, réuni ce samedi 27 juin en assemblée générale à Clermont-Ferrand, vient de confirmer à plus de 84% sa décision de participer à une liste de rassemblement au service d’une convergence citoyenne, solidaire et écologiste pour les prochaines élections régionales de décembre 2015.

Les adhérents des douze départements ont réaffirmé leur attachement à voir Corinne Morel Darleux les représenter et conduire leur campagne.

Le Parti de Gauche Rhône-Alpes Auvergne se félicite du vote similaire adopté à l’assemblée générale d’Europe Ecologie les Verts ce même jour et espère chaleureusement que les consultations de Nouvelle Donne et de son partenaire du Front de Gauche, Ensemble! valideront également cette convergence citoyenne.

Nous avons bien noté que la décision du PCF serait, quant à elle, prise en septembre et espérons qu’il sera possible à nos camarades communistes de rejoindre ce mouvement.

Mais une alliance de partis ne serait pas à la hauteur si notre rassemblement s’arrêtait là. Nos travaux ont donc aussi été consacrés pour une large part aux premiers cafés citoyens qui se sont tenus à Clermont- Ferrand, Lyon, Valence, et à de nouvelles modalités d’implication citoyenne. De nombreuses pistes concrètes, basées sur notre expérience de terrain et sur des méthodes d’éducation populaire, ont été travaillées et seront proposées très rapidement au rassemblement.

Une opportunité historique vient de voir le jour, celle d’un rassemblement inédit, au service des citoyens, basé sur des travaux collectifs et ouverts depuis six mois sur un socle de projet commun, une charte éthique des candidats et une représentation réelle en position éligible de citoyen-ne-s non encarté-e-s. Nous travaillerons parmi nos premières priorités de campagne à la mise en place d’une assemblée représentative régionale, avec des représentants de chaque composante du rassemblement, les citoyens non encartés en étant une composante à part entière. Cette assemblée sera associée à l’ensemble du processus de campagne et participera pleinement aux prises de décision.

Nous avons enfin là les bases d’une dynamique populaire, porteuse d’espoir pour qu’un projet de gauche et écologiste, alternatif aux politiques d’austérité et de régression sociale du PS, et seul à même de battre la droite réactionnaire de Laurent Wauquiez, devienne majoritaire en Rhône-Alpes Auvergne le 13 décembre prochain.

 


 

Conférence de Presse du 2 Juillet à Lyon annonçant l’accord

avec les représentants de ENSEMBLE, EELV, PG, NOUVELLE DONNE

(Armand Creus,Jean-Charles Kohlhaas,Corinne Morel-Darleux, Pierre Gouvernel)

Conf initiale de presse 2 juillet

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=857

Mai 16

CONTRE LA CASSE DU TRAVAIL, le Parti de Gauche vous appelle à vous mobiliser au coté des organisations syndicales et des associations

MARDI 17 mai

RASSEMBLEMENT devant le phare dans la zone industrielle de CHAMBERY NORD de 12 h à 14 h pour expliquer les dangers de cette loi et échanger avec les salariés – MANIFESTATION ensuite dans la zone de BISSY

MERCREDI 18 mai

RASSEMBLEMENT avenue des Landiers devant le siège de CHAMBERY METROPOLE – allée des Blachères pour expliquer les dangers de cette loi et échanger avec les salariés

JEUDI 19 mai

RASSEMBLEMENT devant le PHARE à 7 h pour des actions dans la zone industrielle

RASSEMBLEMENT à 17 h devant la préfecture – place CAFFE

 

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=982

Fév 04

APPEL : liberté pour l’action citoyenne !

Boycott : liberté pour l’action citoyenne !

A la suite de la condamnation de citoyens qui avaient appelé au boycott de produits israéliens, plusieurs personnalités ont lancé un appel pour la liberté de l’action citoyenne. Le journal Politis a publié leur texte.

Nous avons pris connaissance avec stupéfaction de l’arrêt de la cour de cassation du 20 octobre 2015, confirmant la condamnation de citoyens pour avoir appelé à boycotter les produits israéliens, compte tenu des violations du droit international par l’Etat d’Israël.

Au-delà des positions diverses qui peuvent être les nôtres sur ce boycott, nous voulons dire notre indignation face à une telle atteinte aux libertés publiques. Les actions de boycott pour pousser à des changements sur le plan social, politique ou économique, ont toujours été considérées, par les pays démocratiques, comme des formes protégées de liberté d’expression.

Au nom de quoi en vient-on, en France, à considérer qu’un appel au boycott est une incitation à la discrimination quand il concerne Israël alors qu’il ne poserait aucun problème quand il s’agit d’un autre pays ? Est-ce que le boycott contre l’apartheid sud-africain était une forme de discrimination ?

Cela fait des dizaines d’années que l’Etat d’Israël viole les conventions internationales et bafoue les droits du peuple palestinien reconnus par l’ONU, et notamment son droit inaliénable à l’auto-détermination, sans provoquer de réaction autre que de condamnation verbale de la part de nos gouvernements. Devant cette inaction, c’est le droit et le devoir des citoyens d’agir par les moyens pacifiques qui sont à leur disposition.

Le Boycott par les citoyens, l’appel au Désinvestissement que nous adressons aux institutions, aux fonds de retraite et aux entreprises, l’exigence de Sanctions de la part des Etats, de l’Union européenne et des Nations Unies, sont des moyens non violents répondant à l’appel publié par la grande majorité de la société civile palestinienne en 2005.

Cet appel de la société civile palestinienne s’appuie sur les principes de la déclaration universelle des droits de l’homme et le rejet de toute forme de racisme y compris l’islamophobie et l’antisémitisme. Il a de ce fait reçu l’appui de nombreux militants, universitaires et artistes juifs à travers le monde.

L’Etat d’Israël est mobilisé partout dans le monde pour promouvoir un amalgame extrêmement dangereux, y compris pour les citoyens juifs des différents pays, entre la critique de la politique d’Israël et l’antisémitisme. Il est consternant de voir que l’Etat français persiste à céder à ce type de pression.

Nous appelons le Président de la République et le gouvernement français à réagir de toute urgence :

  • en abrogeant immédiatement les circulaires Alliot Marie et Mercier, qui demandent au parquet de poursuivre les citoyens qui appellent au boycott des produits d’origine israélienne exclusivement,
  • en marquant de manière claire et publique les limites entre l’antisémitisme, qui est un délit, et l’action citoyenne contre les dénis du droit international commis par l’Etat d’Israël, qui est un droit citoyen imprescriptible.

Cette clarification est particulièrement urgente dans le contexte dramatique que vit particulièrement la France depuis le 13 novembre, contexte qui exige la plus grande clarté dans le refus de tout amalgame.

A l’opposé, si vous persistez dans cette confusion, allez au bout de votre logique et poursuivez-nous tous pour notre soutien aux citoyens français qui appellent au boycott des produits israéliens tant que ce pays viole le droit international.

Cet appel est adressé au président de la République, M. François Hollande, au Premier ministre, M. Manuel Valls, et au ministre de la Justice, M. Jean-Jacques Urvoas.

Premiers signataires

Rony Brauman, médecin, essayiste,Jean-Paul Chagnollaud, professeur de sciences politiques et directeur de l’iReMMO,Christiane Hessel,Monique Chemillier-Gendreau, professeur émérite à l’Université Paris Diderot,Ghislain Poissonnier, magistrat,Guillaume Weill-Raynal, avocat et essayiste ,Ivar Ekeland, ancien président de l’Université Paris-Dauphine,Ahmed Abbes : Directeur de recherche au CNRS, Paris,Sonia Dayan-Herzbrun, professeure émérite à l’Université Paris Diderot-Paris7,Michael Harris, professeur, Université Paris-Diderot,Jean-Marc Levy-Leblond, professeur émérite de l’université de Nice, directeur de la revue AlliageGérard Toulouse, physicien, directeur de recherche CNRS, membre fondateur de l’Académie des Technologies,Pierre Cartier, directeur de recherche émérite au CNRS,René Backmann, journaliste,Alain Gresh, journaliste,Patrick Le Hyaric, directeur du journal L’Humanité,Denis Sieffert, directeur de Politis,Dominique Vidal Sephiha, journaliste et Historien,Pascal Durand, député européen,Fatima Bezli, élue au conseil régional d’Auvergne-Rhône Alpes….

 

Article Politis: www.politis.fr/articles/2016/01/pour-le-droit-au-boycott-77/

site BDS : www.bdsfrance.org/

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=934

Août 07

REMUE MENINGES 28-30 AOUT 2015 à TOULOUSE

11760142_998305503521039_7963739944965574393_n

Cliquer ici pour accéder aux informations

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=912

Août 01

GRAF’TECH: Non à la fermeture de l’usine en Tarentaise !

IMG_20150803_101439

La population bloquant l’accès à  l’usine le 3 au matin pour empêcher le départ des machines

 

La restructuration en cours pour rentabilité jugée soi-disant  insuffisante par le groupe américain GRAFTECH, lui-même dépendant de RIO TINTO ALCAN, lui-même possédé majoritairement par un fond de pension APOLLO, n’est que le résultat de la course au profit maximum et à court terme de ce type d’entreprises financières.

Fermeture de l’usine de Notre-Dame de Briançon,  47 licenciements, plusieurs propositions de mutations: tout cela est inacceptable pour une entreprise qui en plus a bénéficié d’aides publiques.

Le Parti de Gauche 73  par son communiqué appelle à participer au rassemblement de soutien

 lundi 3 Aout à 10H devant l’usine.

COMMUNIQUE PG 73 GRAFTECH

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=908

Juil 27

Régionales Auvergne Rhône-Alpes, Appel au rassemblement :

banners-RABlueNote

Régionales Auvergne Rhône-Alpes

Appel au rassemblement :

tournons la page, place au nouveau monde !

Le système actuel provoque chaque jour davantage de crises, parfois avec fracas comme en Grèce, d’autres fois plus discrètement, mais avec tout autant de dégâts. Précarité, inégalités, mais aussi déni démocratique, dérèglement du climat et épuisement des ressources : ce n’est plus tenable ! Le constat est clair et partagé. Les politiques libérales et d’austérité menées par les gouvernements successifs en France et par la Troïka au niveau européen et mondial ont échoué. Face aux échecs de la droite, face à l’impuissance du social-libéralisme, face à la haine et aux replis sur soi du FN, nous avons la responsabilité historique de proposer une autre voie et de la rendre majoritaire, de faire renaître chez tous les abîmés de la politique la conviction que celle-ci peut être remise au service de tous et peut redonner vie à un quotidien meilleur.

Déjà, des voix s’élèvent et ne se résignent pas. Des luttes et résistances se mobilisent et remportent des victoires. Des alternatives s’inventent. Et des rassemblements se construisent pour porter ces voix.

Dans notre région, en Auvergne Rhône-Alpes, des centaines d’initiatives construisent la vie qui va avec le monde qui vient. Il ne tient qu’à nous d’entendre et amplifier ces alternatives. De mettre en commun ces nouvelles façons de faire, de produire ou de consommer. Unir les forces et les idées de toutes celles et ceux qui, du lac d’Annecy au Mont-Dore, des quais du Rhône à la place de Jaude en passant par le Vercors et les sources de la Loire, veulent voir ce changement, pour que toutes et tous puissent bien vivre, voilà l’objectif de cet appel.

Les élections régionales de décembre 2015 sont l’opportunité de proposer un projet alternatif, porté par un rassemblement inédit, seul à même de provoquer un véritable sursaut dans tout le pays et de faire de la deuxième région de France le premier laboratoire de ce nouveau monde solidaire, écologiste, républicain et citoyen. Nous voulons en faire un moment de politique différent, pour réinventer les pratiques et l’exercice de la démocratie. Nous pouvons faire la démonstration qu’avec une véritable alternative fondée sur les attentes des citoyens, tout redevient possible.

Certes, l’échelon régional ne permet pas tout et le contexte national et européen pèse lourdement. Pour autant la Région a de nombreuses compétences qui impactent fortement notre quotidien : lycées, transports, culture, formation, agriculture, aides économiques… Avec un cap sûr, un projet ambitieux et nouveau pour les années à venir, forts de nos expériences et de notre diversité, nous saurons réorienter les investissements publics vers les besoins réels et les solutions d’avenir.

Aussi nous lançons cet appel à tous les citoyens, associations, syndicats, paysans, universitaires, chômeurs, étudiants, artisans, cheminots, entrepreneurs, artistes, fonctionnaires, enseignants, acteurs et actrices de l’écologie et de la gauche de transformation sociale… à toutes celles et ceux qui en ont assez du vieux monde, à venir tourner la page avec nous et construire, d’ici à décembre puis à poursuivre tout au long du mandat, un projet politique d’un nouveau genre.

Montons ensemble des comités citoyens dans chaque bassin de vie, construisons ensemble une assemblée représentative au niveau régional qui permette aux citoyens qui ne font partie d’aucune organisation politique de participer et d’être entendus, recréons des liens de confiance et de coopération partout sur le territoire.

Citoyens mobilisés et élus volontaristes, ensemble développons les idées, agrégeons nos compétences, le projet est prêt à éclore et la volonté d’agir est là ! Nous ne sommes ni fous, ni utopistes, simplement ambitieux pour notre avenir commun, pour l’intérêt général. Transition écologique, égalité de tous les territoires et solidarité de ses habitants, défense des services publics et des zones urbaines et rurales les plus fragilisées, trains régionaux renforcés, soutien prioritaire aux petits projets utiles, réduction des pollutions et accès à une alimentation saine et de qualité… Les solutions existent ! Ce dont nous avons besoin, c’est de citoyen-nes qui s’en emparent et d’élus qui aient le courage de lutter et la volonté d’agir pour notre avenir commun.

C’est sur la base de ces principes simples mais audacieux que nous proposons de construire ensemble un projet en commun pour la région Auvergne Rhône-Alpes et de le faire gagner, en décembre prochain.

Signez l’appel en cliquant

Je rejoins la démarche

 

Une démarche de rassemblement déjà soutenue par

logo_EELV80Logo-PG-FG-en-longueurunnamed-300x127ensembleFDG100

Pour rejoindre le site 

http://auraencommun.fr/

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=888

Juil 27

D’Aix en Provence à Aix les Bains, Solidarité avec les travailleurs qui se battent pour leurs emplois.

Clipsol-2015-07_02-300x225

COMMUNIQUE PARTI DE GAUCHE 73

 

DE NEXCIS A CLIPSOL :

SOUTIEN AUX SALARIES SACRIFIES !

POUR UN REEL DEVELOPPEMENT DE LA TRANSITION ENERGETIQUE !

Les beaux discours de la majorité gouvernementale sur la transition énergétique notamment dans la perspective de la tenue de la conférence internationale sur le climat (COP 21) prévue en décembre à Paris ne suffisent pas.

De la fermeture de NEXCIS filiale d’EDF près d’Aix en Provence avec ses 77 salariés fabriquant de vitrages photovoltaïques, au licenciement à Aix les Bains de 37 sur 80 salariés de CLIPSOL, fabricant historique de solutions solaires racheté par le groupe ENGIE (ex GDF SUEZ), le gouvernement laisse se multiplier des plans de licenciements dans le secteur des énergies renouvelables où des salariés sont sacrifiés par de grands groupes pour des questions financières.

Le gouvernement, comme pouvoir politique et principal actionnaire de ces groupes, doit intervenir et imposer une solution qui protège les salariés et renforce le secteur de production des énergies renouvelables.

Le Parti de Gauche se place aux cotés des salariés de NEXCIS et CLIPSOL qui luttent pour préserver leurs emplois.

Pour le Parti de Gauche, une révolution énergétique s’impose. Elle passera par une planification écologique qui conjuguera économies d’énergie, efficacité énergétique et développement des énergies renouvelables (éoliennes, solaire, géothermie…) avec la création d’un Pôle public de l’énergie à 100% public accompagnée d’une gestion démocratique associant les travailleurs, usagers et élus.

Le 25/07/15

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://73.lepartidegauche.fr/?p=873

Articles plus anciens «